Digital RH Meeting : le rendez-vous de ceux qui veulent digitaliser la fonction RH

Digital RH Meeting : le rendez-vous de ceux qui veulent digitaliser la fonction RH

Humaniser le management

Mettre de l’humain dans le management, en quoi cela consiste-t-il ?

par | 11 mai 2021 | Management

Depuis quelques années, les pratiques managériales ont énormément évolué, avec la volonté de plus en plus marquée de replacer l’humain au coeur des préoccupations. C’est ce que l’on appelle le « management humain ». Mais quels en sont les bénéfices et qu’est-ce que cela sous-entend dans la pratique pour les ressources humaines ?

L’évolution des pratiques managériales dans les entreprises

Les changements d’organisation et les évolutions culturelles ont provoqué d’importants changements en matière de techniques managériales au fil des années. Autrefois entièrement directif et « top down », nous sommes, au fur et à mesure, passés à une forme de management beaucoup plus ouverte et plus inclusive, avec davantage d’échanges entre les collaborateurs et les managers. Mais aujourd’hui encore, les pratiques managériales autocratiques et directives restent la norme, et le secteur peine à évoluer.
Heureusement, de nombreuses entreprises aspirant à d’autres pratiques managériales s’engagent chaque jour dans de nouvelles méthodes prônant l’intelligence collective et le management collaboratif. Ce sont des entreprises définies comme « libérées », sources de nombreuses interrogations et de nombreux fantasmes. D’ailleurs, cette pratique de management plus humain et plus participatif devient peu à peu la norme puisque tout le monde s’accorde sur le fait qu’un bon manager est un manager qui prend en considération les avis et les idées de son équipe. Le management plus humain représente donc l’évolution logique, d’autant qu’il est relativement facile à mettre en place.

Le management humain en pratique

Mettre en oeuvre un management plus humain et collaboratif s’avère accessible à toutes les entreprises. Un premier état des lieux des pratiques actuelles s’avère nécessaire afin d’identifier les facteurs de réussite et les freins de la mise en pratique d’un management plaçant l’humain au coeur de ses préoccupations. Il faudra ensuite identifier les outils de management collaboratif adaptés à l’équipe et au secteur d’activité afin d’imaginer une organisation répondant aux besoins spécifiques de l’ entreprise. Arrive ensuite le moment de présenter le projet et, surtout, de faire adhérer les collaborateurs à tous les niveaux. La technique, ici, consiste à faire en sorte de créer un climat de travail agréable afin d’inspirer les bons comportements. Il convient également de former les managers aux actes de management humain en favorisant la responsabilisation, l’autonomie et les activités fédératrices. Des ateliers de formation ainsi que des mises en situation devront impérativement être organisés par les ressources humaines afin d’assurer une formation complète aux techniques de management plus humain. En plaçant l’ expérience collaborateur au coeur de ses préoccupations, le management plus humain garantit davantage de bien-être au travail, une meilleure productivité et un cadre de travail plus attractif.

Bénéfices et écueils de mettre de l’humain dans le management

Replacer l’humain au centre du management est devenue une véritable nécessité alors que le monde du travail évolue à une vitesse fulgurante et que la performance de l’entreprise prend le pas sur le bien-être et l’implication des collaborateurs. Pourtant, lorsque les décisions sont à 100 % orientées business, cela se fait bien souvent au détriment de l’épanouissement des salariés. En redonnant du sens au travail et en favorisant un management plus participatif et collaboratif, le management plus humain peut faire de véritables miracles non seulement sur le plan relationnel, mais aussi en termes de productivité. Si d’un point de vue négatif le management par l’humain peut faire naître des problèmes d’autorité et des difficultés à responsabiliser les salariés, il a pour avantage de prendre soin du moral collectif, de mettre en valeur l’intelligence du groupe, de favoriser l’esprit d’initiative et d’améliorer la productivité et l’ expérience collaborateur. À l’inverse, un management autoritaire aura pour effet de laisser de côté les remarques et les idées des collaborateurs, de voir les relations entre les différentes hiérarchies se dégrader et, enfin, de faire baisser la productivité collective à cause du manque de reconnaissance ou d’une mauvaise ambiance au travail.

Bien sûr il n’existe pas de pratique de management miracle ou idéale. Tout dépend de la culture, du secteur et du mode de fonctionnement de chaque entreprise. Toutefois, en plaçant l’humain au coeur des pratiques managériales, l’entreprise tirera un certain nombre d’avantages tant en termes d’attractivité qu’en matière de performance.